Adventurers League : bilan à mi-parcours

0
459

Le temps passe vite. A peine lance-t-on les dés que nous voila déjà en février. En cinq mois nous avons joué cinquante parties avec pas moins de trente joueurs ! Comparé à la fin de l’année dernière, la section Jeux de Rôles de l’association a bien grandi.
Cette année nous testons un nouveau format à l’association : l’Adventurers League.

Quelques chiffres avant de revenir sur ce qu’est l’Adventurers League (AL) :
6 épisodes AL joués,
12 parties AL,
7 maîtres du jeu AL différents,
1 partie sur 4 jouées en AL,
3 Total Party Kill (TPK) (tous les joueurs tués),
et une quantité incroyable de personnages éclatés variés et originaux.

Mais c’est quoi l’Adventurers League ?

L’Adventurers League est une façon de jouer à Donjon & Dragons très populaire aux États-Unis. Ce sont des scénarios officiels, couplés à des règles très cadrées de jeu, permettant à n’importe quel joueur de se rendre dans un magasin et jouer à une table avec des inconnus. Ensuite il pourra continuer l’aventure sur une autre table avec d’autres personnes. Nous pensons que ce type de partie serait adapté à l’association pour trois raisons :
– une majorité de scénarios « courts » de deux à quatre heures qui rentrent dans nos sessions du mercredi soir de trois heures,
– la possibilité d’accueillir de nouveaux joueurs à tout moment de l’année sans perturber l’organisation,
– et des histoires qui se déroulent dans des univers connus sans pour autant les divulgâcher.

Depuis que ce format existe il y a plus de douze saisons existantes et notre choix s’est porté sur la quatrième : Curse of Stradh. C’est une ambiance qu’on ne jouait pas déjà à l’association dans un univers emblématique de D&D très populaire auprès des joueurs. Certains MJ envisagent maintenant de jouer la campagne officielle.

Alors, le bilan ?

Il est plutôt positif ! Si on regarde les chiffres en début d’article, le quart des parties de jeu de rôles jouées à l’association depuis septembre, concerne l’Adventurers League. Les joueurs apprécient ce format.

Par rapport à ce que l’on avait imaginé le format a légèrement bougé, cela dit la plupart des objectifs semblent atteints. Les MJ tournent, ce ne sont pas toujours les mêmes qui prennent le rôle de maître du jeu. On a même plusieurs MJ qui se sont lancé pour leur première fois ici. Les joueurs se sont pris au jeu et ont pu tester des personnages plus déjantés qu’on imaginait. Sur certaines parties, notamment grâce à notre banque de pré-tirés, nous avons pu accueillir au pied levé des joueurs sans table.

On a eu cependant quelques surprise concernant les épisodes de la saison 4 de Curse of Stradh. Le principal problème qu’on a rencontré concerne la durée et la qualité de ces scénarios. Nous l’avions sans doute mal compris, mais leur durée n’est pas toujours la même. Certains épisodes sont courts, en deux heures on a fait le tour, tandis que d’autres annoncés comme prenant quatre heures auraient bien eu besoin de deux séances complètes de trois heures. On doit donc s’adapter, parfois en supprimant ce que le MJ juge dispensable ou en découpant le scénario en deux. Cette dernière option est plus difficile à mettre en place en raison de notre organisation et notre volonté de conserver une cohérence à chaque session.

Globalement je suis assez satisfait de ce format et j’ai l’impression que pour les joueurs c’est le cas également. Je pense également que sans l’aide de tous ces MJ volontaires il aurait été difficile de tenir la cadence et je les remercie donc pour leur dévouement.

A titre personnel j’ai beaucoup aimé ce que nous avons fait pour le premier épisode. Initialement conçu comme un long épisode de cinq à dix heures de jeu, en quatre missions distinctes, on a fait le choix de faire trois tables de joueurs qui jouent chacun une des missions en parallèle : la réussite des uns impactant les autres !Et pour conclure, le Rolist’Herald réalisée par Julien :

Crédit photo : Media Gallery Dungeons & Dragons wallpapers

Article précédentA Victory Denied : combats mobiles autour de Smolensk en 1941
Article suivantTwisted Fables, SpaceCorp, Alien, Nephilim Legende, Marvel Champions, Dune Imperium Ix épique, Dice Settlers, Isle of Skye, Spyrium et Terraforming Mars

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici