Sur une proposition de Sylvain (1er) nous nous lançons à 5 joueurs : Anne, Béatrice Bertrand Olivier et Sylvain dans ce jeu Hermagor de l’auteur Emanuele Ornella (qui a aussi fait La Loire et Assyria entre autre).
Rendez-vous donc dans un monde imaginaire (ou pas c’est peut-être une province de l’Autriche) moyenâgeux ou nos talents de marchands doivent nous amener à couvrir tout le royaume et vendre les biens appropriés dans chaque ville. Les points de victoires sont simples : c’est l’argent total à la fin de la partie.
La première phase du jeu – le placement sur le marché de nos acheteurs – est excellente et de plus en plus tendue à mesure que les cinq tours avancent. Autant dire qu’au dernier tour ce sont des mises à mort !
S’ensuit le bourlinguage sur les routes pour aller vendre les biens acquis à la ville adéquate en optimisant les trajets car on paie chaque déplacement, merci les péages et autres taxes des bourgs. Cette phase est moins stressante que le marché et donc plus terne. Autre inconvénient un plateau peu lisible et qui le devient de moins en moins plus les comptoirs (petites maisons) poussent.
Après 3 heures de jeu (dont 45 mn d’explications de règles) le dernier tour s’achève sur une grande victoire de Sylvain 1er (rouge), qui connaissant le jeu, a brillamment optimisé les différents leviers de points de victoire pour un total impressionnant de 143 points. Suivi par Olivier (noir) 127 points lui même suivi par le peloton : Bertrand (vert) 86 points Béatrice (bleu) 82 points et Anne (jaune) 80 points.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here