• Système de jeu : D&D5
  • Univers : Royaumes Oubliés
  • Maitre de jeu : Geoffrey / Flylicorne
  • : En ligne sur Astral TableTop
  • Casting :
    • Emilien : Gavinrad humain paladin,
    • Julien : Le Potier Conalt humain ensorceleur,
    • Guillaume : Masha halfeline druide,
    • Héloïse : Alix demi-elfe guerrier,
    • Rudy : Frère Jean humain clerc.

Aucun risque de divulgachage si vous êtes joueur, le scénario utilisé ici est une création de Geoffrey.

Scénario 1 – Déna l’Intrépide

Prélude : Les personnages ont tous vécu dans le village de Rivebourg, le long du fleuve Delymbir à l’Est de Daggerford. Les PNJs Déna et Eléonore sont les sœurs de Gavinrad.

Réunis dans l’Auberge locale tenue par l’oncle et la tante de Masha, les aventuriers savourent leurs retrouvailles autour de quelques verres et d’un bon repas. La joie et les rires sont vites remplacés par une nouvelle inquiétante. Eléonore entre dans l’auberge à la recherche de Déna (une petite fille humaine) qui a disparu et n’est pas encore rentrée pour le dîner. Le groupe part rapidement à sa recherche et découvre qu’elle a été aperçue en fin d’après-midi sur une barque, se rendant sur la rive face au village. La nuit commence à tendre son voile sur les terres et nos compagnons se hâtent de rechercher sa trace.

De l’autre côté, Masha trouve rapidement des traces de pas, Déna n’était pas seule, une amie l’accompagnait. Les traces suivent le cours du fleuve, s’éloignant vers les collines à l’ouest. Ces lieux sont dangereux et l’angoisse étreint le cœur de Gavinrad devant les dangers que les deux petites filles encourent.
Au détour d’un chemin boueux, de nombreuses lumières vives rouge feu et mouvantes illuminent le bas-côté. Des punaises de feu s’affairent à ronger les ossements de deux créatures humanoïdes et attaquent rapidement les aventuriers.
Le combat s’engage, bien que nombreuses, les créatures sont rapidement balayées par les capacités martiales et magiques extraordinaires du groupe.
L’anxiété monte en examinant les corps sur le sol, rapidement remplacé par des soupirs de soulagement, les habits et la stature des ossements ne correspondent pas aux jeunes filles disparues.

Les compagnons continuent leur route plus avant vers les collines et trouvent des traces d’embuscade. Des créatures goblinoïdes semblent avoir capturer les jeunes filles. Le pas se fait plus pressant, malheureusement, la nuit nuageuse et pluvieuse fait perdre la piste que suivait le groupe. L’espoir renaît lorsqu’ils aperçoivent une caverne. S’approchant discrètement – peut être pas assez – d’immenses lézards de plus de deux mètres sortent de l’ombre. A nouveau un combat sans merci s’engage. Les compagnons se battent avec énergie et courage et bien que blessés, remportent une nouvelle fois la bataille.

Le temps de panser leurs blessures et de se reposer un peu, ils retournent sur leurs pas, bien décidés à retrouver la piste des ravisseurs. La chance sourit aux audacieux et les traces des goblinoïdes réapparaissent. Cela mène le groupe dans un petit ravin. Au loin ils perçoivent une conversation. Le dialecte est guttural, incompréhensible, mais cela semble être des gobelins. Nos héros s’engagent dans un goulet qui s’ouvre un peu plus loin, les conversations se font plus audible. Des gobelins semblent être sur un promontoire élevé d’environ trois mètres. Dans la précipitation, Gavinrad, Masha et frère Jean avance très rapidement, trop ? Alix et Le Potier se font plus discret. Cette tentative de prendre les gobelins par surprise mais sans précautions coûte cher à nos aventuriers qui se trouvent pris sous une première volée des flèches ennemies. Seuls Alix et Le Potier en réchappent. La seconde volée de flèches tue Masha et Frère Jean . Gavinrad est gravement blessé. Alix et Le Potier traversent le ravin, se précipitant à couvert tout en attrapant le corps sans vie de Masha. Gavinrad tire Frère Jean à demi couvert. Malheureusement, les gobelins n’en ont pas fini et achèvent le valeureux paladin Gavinrad .

Alix et Le Potier fuient en emportant le corps de Masha, les cris des créatures les poursuivant s’amenuisent peu à peu, la pluie est battante. Epuisés, nos deux survivants s’arrêtent après une longue course. Alix pleure la mort de Masha et des autres compagnons. Le Potier, plus endurcit, a le visage fermé. Puis, au loin, il aperçoit des lumières vacillantes dans l’obscurité des collines. Gravement blessés, ils décident de se mettre à couvert, comptant sur la nuit et les rochers pour ne pas être vus. Les lumières approchent et la tension monte, quelques voix s’élèvent, humaines. Soulagé Le Potier reconnait le capitaine des gardes de Rivebourg. Il se met à découvert, hélant la colonne de soldats. Le capitaine s’avise de la situation et part avec ses hommes vers l’antre des gobelins. Trois gardes restent en arrière afin de prodiguer quelques soins à Alix et Le Potier. Quelques heures plus tard, le capitaine et ses hommes reviennent avec les corps sans vie de Gavinrad et Frère Jean. Le camp des gobelins a été attaqué. Les corps des créatures gisaient sans vie dans l’antre et les filles n’étaient plus présentes. D’après les traces, il semblerait que ce soit l’œuvre d’un ogre. Malheureusement, la pluie a effacé sa piste et il était impossible de le poursuivre.
La colonne de soldats et les rescapés rentrent à Rivebourg. Ils arrivent au petit matin, les corps sans vie de Gavinrad, Masha et frère Jean sont apportés à leurs familles respectives.

Photo de Dan Blackburn sur Unsplash

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here